Comment la Sophrologie
est-elle née ?

Etant médecin psychiatre à l’Hôpital Provincial de Madrid, le Professeur Caycédo (1932-2017) constate impuissant aux traitements brutaux utilisés à l’époque entre 1950 et 1960 (électrochocs, comas insuliniques…) sur les patients et décide alors de se consacrer à l’étude de La conscience pour rechercher d’autres méthodes thérapeutiques qui puissent être mieux adaptées. Avec cette envie, il est déterminé à trouver une approche médicale et scientifique plus douce pour ses patients.

L’emblème et la devise de ses recherches, de ses études et de sa méthodologie sera :

« UT CONSCIENTIA NOSCATUR » qui signifie « Pour que la conscience soit connue ».

La conscience humaine

Très intuitif et novateur, il va d’abord étudier la conscience humaine sous l’aspect philosophique avec la philosophie de Platon (notamment la caverne de Platon), la phénoménologie pure (Hursell) et la phénoménologie existentielle (Heideger, Biswanger).

Il sera attiré par l’hypnose thérapeutique qu’il laissera sur le chemin car pour le Professeur Caycédo, elle ne permet pas suffisamment au patient de garder sa liberté totale durant la technique, il souhaite une technique pouvant permettre aux patients d’être plus autonome et libre.

Ensuite il appliquera sur ses patients des techniques de relaxations  et notamment l’ « entraînement autogène » du médecin Allemand Johannes Heinrich Schultz (1884-1970), avant de partir en Inde et au Japon durant deux années où il sera initié par les plus grands Maîtres du Yoga, du Bouddhisme Tibétain et du Zen Japonais .

Les bases de la Sophrologie Caycédienne®

C’est à son retour en 1960 qu’il fonde les bases de la Sophrologie Caycédienne®  en intégrant et en adaptant les techniques fondamentales qu’il a reçu pour enseignement. Nous pouvons dire qu’il a Occidentalisé des techniques de méditations Orientales beaucoup plus spirituelles.

De 1967 aux années 2000 le Professeur Caycédo élabore plusieurs degrés progressifs dans sa méthode et élargira sa méthodologie purement médicale à de nouvelles applications telles que, l’éducation, le sport, la prophylaxie  , l’entreprise, le milieu social ou tout simplement à ceux qui cherchent une harmonie et un bien-être dans leur existence.

Le Professeur Caycédo nous a quittés le 11 septembre 2017, nous laissant le fruit d’un travail de recherche de toute une vie qui est inestimable.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib Tel : 06 60 12 80 26